édito du 1er fevrier 2011

Depuis le temps qu’on en parlait…

Le voici enfin !

Un site tout neuf, encore en rodage, qui se construira et s’améliorera progressivement au fil du temps et de l’actualité.

D’ores et déjà vous y trouverez des informations, du son, des vidéos et la référence à des ouvrages et articles publiés sur des sujets tels que le monde merveilleux de la grande distribution; celui parfois très étonnant du commerce équitable; l’impact social, sociétal, écologique et économique de nos modes de consommation; l’agriculture biologique et les consomm’acteurs; l’agriculture chimique, intensive et polluante; la destruction programmée du bien commun et des services publics; le détricotage minutieux de la protection sociale et des acquis issus du programme du Conseil National de la Résistance; mais aussi les expériences, les initiatives, les alternatives et les résistances citoyennes qui fleurissent un peu partout, loin, très loin des discours officiels.
Bien d’autres encore.

Dans quelques temps, vous y retrouverez aussi des « invités ». Des personnes connues ou anonymes, que j’aurai le plaisir d’accueillir et de vous présenter.

Ce site est aussi le vôtre.

N’hésitez pas à me faire part de vos remarques, critiques ou suggestions.

Une part importante est consacrée au combat que je mène dans le cadre des rebondissements liés à cette imposture pour le moins inéquitable, dont j’ai été victime il y a quelques mois.

L’affaire Max Havelaar est née d’un article publié dans L’Écho des savanes en 2008, rédigé par un faux journaliste ayant agi sous une fausse identité dans des circonstances bafouant les règles déontologiques les plus élémentaires de la profession de journaliste. Et pour le moins troublantes.

Max Havelaar France m’a fait condamner – pour diffamation – dans cet étonnant contexte.

En appel, Max Havelaar France exige à nouveau que je sois condamné à de très lourdes sanctions pécuniaires.

On ne sait que trop comment la rumeur, le discrédit, l’intimidation, la pression financière alimentent l’auto-censure, la plus efficace des censures.

Vous êtes nombreuses et nombreux à me témoigner chaque jour de votre indéfectible soutien.

Un comité s’est créé récemment, recueillant de nombreuses signatures, aussitôt rejoint par de nombreux journalistes.

L’affaire dépasse aujourd’hui mon seul cas personnel.

C’est ensemble – avec vous – que nous allons mener et gagner ce combat pour la liberté de la presse, la libre expression des individus, pour le droit à la critique, contre la censure des puissants et du pouvoir de l’argent.

A très bientôt.

Christian Jacquiau



Remerciements : Ce site en serait encore à l’état de projet si je n’avais pu compter sur l’assistance patiente, efficace et méticuleuse, sur l’engagement sans faille et de tous les instants de mon amie Mikhal Bak que je tiens ici à saluer et à remercier tout particulièrement.