348 jours après… Max Havelaar, mauvais payeur ? »

348 jours après… Max Havelaar, mauvais payeur ?

Le 23 novembre 2011, la Cour d'Appel de Paris rendait un arrêt réformant le jugement de première instance du 21 juin 2010 déboutant définitivement l'association de commerce équitable Max Havelaar de l'ensemble de ses demandes. Considérant que l'équité (on mesure ici le poids des mots choisis par les juges...) ne commandait pas

Arrêt du 23 novembre 2011 condamnant Max Havelaar »

Arrêt du 23 novembre 2011 condamnant Max Havelaar

La Cour d'Appel de Paris, dans son arrêt du 23 novembre 2011 rendu au nom du peuple français, a réformé le Jugement rendu le 21 juin 2010 par le Tribunal de Grande Instance de Paris, me condamnant dans les circonstances énoncées ci-dessus. Cet arrêt de la Cour d'Appel, qui met fin à trois années d'acharnement judiciaire, fera date

« Christian Jacquiau relaxé… (texte de Thierry Jaccaud) »

« Christian Jacquiau relaxé… (texte de Thierry Jaccaud)

Editorial posté le 30 novembre 2011 sur le site de Thierry Jaccaud, rédacteur en chef du magazine de référence L'Ecologiste Christian Jacquiau relaxé en appel Une histoire invraisemblable. Christian Jacquiau, expert-comptable, est aussi l’un des principaux critiques de la grande distribution (voir son ouvrage Les Coulisses de la

23 novembre 2011… Max Havelaar débouté ! »

23 novembre 2011… Max Havelaar débouté !

La Cour d'Appel de Paris a rendu son jugement le mercredi 23 novembre 2011 à 13h30. La condamnation prononcée en première instance par le Tribunal de Grande Instance de Paris a été réformée. L'obstination, l'acharnement, la volonté de faire taire n'ont pas eu raison de la Justice et de l'Équité. Max Havelaar a été

A – Les coulisses d’une affaire peu équitable… »

A – Les coulisses d’une affaire peu équitable…

Auteur d'un livre qui dérange et qui bouscule certaines idées reçues sur l'histoire du commerce équitable (Les coulisses du commerce équitable), son évolution, ses dérives, son avenir et les immenses espoirs qu'il porte, Christian Jacquiau est de ceux qui pensent que le débat - pourvu qu'il soit libre, désintéressé et indépendant

A1 – L’Écho d’une imposture inéquitable »

A1 – L’Écho d’une imposture inéquitable

Cette incroyable histoire a commencé par un appel téléphonique de Marie Lafitte, mon attachée de presse chez Mille et une nuits (filiale de Fayard), mon éditeur pour « Les coulisses du commerce équitable ». Une habitude presque, depuis la sortie de ce livre qui - pour avoir osé poser les questions qui dérangent et appuyé là où

A2 – Un journaliste à la rue ? »

A2 – Un journaliste à la rue ?

L'interview s'est déroulée de façon plutôt anodine. Très rapidement. Le temps à peine d'avaler une bière. L'homme semblait être pressé et ne connaissait manifestement pas grand-chose au monde du commerce équitable. Il n'avait, c'est indéniable, pas pris le temps de lire le livre ou de se documenter sur le sujet. Sensation

B – L’article, source de la plainte… »

B – L’article, source de la plainte…

Aucun franchissement de ligne rouge... Aucune « ligne rouge » n'avait jamais été franchie - selon l'expression même de Max Havelaar - avant la publication du fameux article de l'Écho des savanes. Max Havelaar France reconnaît ainsi que les critiques formulées dans Les coulisses du commerce équitable sont étayées, justifiées et

B1 – L’Echo des savanes… à domicile »

B1 – L’Echo des savanes… à domicile

Les délais de parution sont parfois très longs. Et le sujet traité ici, le commerce équitable, ne fait pas partie de ceux que l'on considère dans le jargon des rédactions comme relevant de l'actualité chaude. Le mois de juin est chargé en conférences, débats et autres foires bio. Le peu de temps qu'il me reste de libre, je le consacre

B2 – Coût de la livraison : 127 940 € ! »

B2 – Coût de la livraison : 127 940 € !

Les demandes initiales de Max Havelaar ? Au bas mot... Plus de 839 000 de nos bons vieux francs d'avant passage à l'euro... auxquels s'ajoutent mes frais d'avocat et plus encore... 5000 € par jour de retard dans l’exécution des insertions demandées ! EN PRIME, l’EXÉCUTION PROVISOIRE EXIGÉE ! Max Havelaar exigeait,

B3 – Qu’est-ce qu’il dit l’article ? »

B3 – Qu’est-ce qu’il dit l’article ?

L'article litigieux a été publié dans le numéro 269 titré fort opportunément ATTENTION BIDON de l’Écho des savanes de juin 2008 : Il s'inscrit dans une continuité d'impostures, dont on trouvera un florilège ci-dessous, réalisées de façon récurrente sous sa véritable identité jusque là, par le même individu, pour le

 Page 1 of 4  1  2  3  4 »