B4.5 – L’autre imposture du 269…

Dans le même numéro 269 de L’Écho des savanes de juin 2008, aimablement adressé par Frédéric Neidhardt à Max Havelaar, était publié le compte rendu de l’une de ses autres impostures, télévisuelle celle là, retirée depuis du site de France 2.





L’autre « imposture de L’Écho » ?

« Infiltrer l’émission en direct Ça se discute et prouver que les témoins peuvent être bidons. Cerise sur le PAF [paysage audiovisuel français] : donner sa véritable identité à une société de production pourtant déjà piégée quelques années auparavant », prévient le chapô de l’article.

A la manœuvre : l’imposteur de service, Frédéric Neidhardt. Sous une fausse identité…

Sur cinq pages, celui que personne ne peut confondre avec un authentique journaliste, raconte par le menu ce qu’il appelle modestement les coulisses de son « exploit » ou encore sa « performance » (voir ci-dessous).

Le titre qui barre les deux pages du récit des exploits du pseudo « journaliste » ayant interviewé Max Havelaar ne laisse aucun doute sur le sérieux et la considération que peut en avoir son employeur…




« Le serial branleur pirate Ça se discute »


[ pour afficher l'article complet au format PDF, cliquez sur l'image ci-dessus ]









Chez L’Écho des savanes, on s’auto-félicite :

[ bidonnage signifie en argot journalistique : rapporter des faits bidons, falsifier, inventer des informations... ].

« Notre serial branleur fait la une »



Ridiculiser les médias pour bénéficier de retombées presse ?
Ça peut marcher…





Mais au fait… ?





pour lire la suite…

B4.6 – Max Havelaar… une ESCROC-LOGIE ?

[ cliquez sur le titre ci-dessus ]


A. Les coulisses d’une affaire peu équitable…
B. L’article, source de la plainte…
B4.1 Un faux journaliste ?
B4.2 Les impostures écrites du faux journaliste
B4.3 Les impostures télévisuelles du faux journaliste
B4.4 Nu chez MacDo, pédophile, pourquoi pas journaliste ?
C. Condamnation… Appel… Soutien…
C2 L’affaire en questions…
C4 Les dernières nouvelles de l’affaire…

[sommaire complet]


circuit court :

C – Condamnation… Appel… Soutien…